Préfecture de Police

backLe musée de la préfecture de police



Modifié le 07/04/2014

  • Le musée fourmille de pièces illustrant l’univers de la police parisienne depuis plus de deux siècles

    Le musée fourmille de pièces illustrant l’univers de la police parisienne depuis plus de deux siècles

  • Mallette contenant les instruments permettant d’effectuer les mensurations des suspects selon les méthodes préconisées par Alphonse Bertillon à la fin du 19e siècle.

    Mallette contenant les instruments permettant d’effectuer les mensurations des suspects selon les méthodes préconisées par Alphonse Bertillon à la fin du 19e siècle.

  • Brassard hérissé de pointes acéré porté par le cordonnier Liabeuf lorsqu’il est arrêté après avoir tué un policier, en avoir blessé un second à la gorge et envoyé six autres à l'hôpital. Il est guillotiné le 2 juillet 1910.

    Brassard hérissé de pointes acéré porté par le cordonnier Liabeuf lorsqu’il est arrêté après avoir tué un policier. Il est guillotiné le 2 juillet 1910.

  • Moulage en cire de la tête d'Ernest Pranzini, l'assassin de Marie Regnault, de sa fille et de sa bonne en mars 1887 (réalisé après son exécution)

    Moulage en cire de la tête d'Ernest Pranzini, l'assassin de Marie Regnault, de sa fille et de sa bonne en mars 1887 (réalisé après son exécution)