×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Préfecture de Police

Démarches

A compter du jeudi 13 juillet et jusqu'au 31 août inclus , le service des objets trouvés  sera fermé tous les jeudi matin. Le service rouvrira ses portes à partir de 14h00 et conservera ses horaires habituels les autres jours de la semaine.

backDu bon usage des avertisseurs “deux tons”

A la suite de courriers de Parisiens relatifs aux nuisances provoquées par l'usage fréquent des avertisseurs sonores dont sont équipés les véhicules de la préfecture de Police, Michel Delpuech, préfet de Police, a récemment rappelé aux agents les règles d’usage des avertisseurs “deux tons”.

deux_tons_article

Bien que conscient des contraintes quotidiennes des policiers ainsi que des spécificités de leurs missions, le préfet de Police a cependant tenu à rappeler que l'usage de ces équipements doit être justifié par des nécessités opérationnelles.



C’est pourquoi les principes d'utilisation des avertisseurs sonores sont régulièrement rappelés aux agents des diverses directions en insistant sur le fait que les simples missions techniques, les liaisons et les relèves ne peuvent permettre le recours au gyrophare et au deux-tons.


Le saviez vous :
Dans quels cas les policiers peuvent-ils utiliser l’avertisseur sonore dans un véhicule de police ?

Afin de limiter au maximum les troubles occasionnés par ce dispositif qui peut s’avérer particulièrement gênant ou anxiogène en milieu urbain, l’article R 432-1 du code de la route en précise les conditions d’utilisation, spécifiant que seule l’urgence des missions peut justifier des dérogations au respect du code de la route tout en veillant à ne pas mettre en danger la vie ou l’intégrité des autres usagers.


Les dispositions utiles sont prises afin d’assurer un contrôle efficace de l’utilisation conforme de ce dispositif.

Posté le 22/05/2017