Préfecture de Police

backIntoxications au monoxyde de carbone : le LCPP vous informe
Gaz indétectable, le monoxyde de carbone est à l'origine de graves intoxications. Intervenant régulièrement dans le cadre de situations d'intoxications oxycarbonées, le laboratoire central de la préfecture de Police (LCPP) vous livre quelques conseils de prévention et vous informe des risques encourus. Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz asphyxiant très difficile à détecter : il est invisible, inodore et non irritant. Il résulte d’une mauvaise combustion au sein d’un appareil fonctionnant grâce à la combustion de gaz, de bois, de charbon, d’essence, de fuel ou encore d’éthanol.
Des mesures de prévention permettent d’éviter ces intoxications au CO.
Dangers du monoxyde de carbone - slider

Qu’est-ce qu’une intoxication oxycarbonée ?

Elle résulte de l’inhalation de quantités anormales de monoxyde de carbone (CO) en milieu confiné.
Ce gaz prend alors la place de l’oxygène dans les poumons, engendre maux de tête, vomissements, fatigue et peut provoquer des évanouissements jusqu’à vous être fatal.

D’où vient le monoxyde de carbone (CO) ?

Ce gaz émane des appareils de chauffage ou de cuisson qui fonctionnent au gaz, au bois, au charbon, à l’essence, au fuel ou à l’éthanol et qui, s’ils sont défaillants, peuvent produire du monoxyde de carbone :
  • cuisinière,
  • chaudière et chauffe-eau,
  • chauffage d’appoint pas électrique,
  • poêle,
  • cheminée.
A noter que d’autres appareils produisent du monoxyde de carbone tels que les groupes électrogènes, les engins de chantier à moteur thermique, les braseros, les barbecues, les moteurs de voiture, de motos ou les appareils de bricolage.

Comment éviter ce type d’accident ?

Faites vérifier vos appareils de chauffage (chaudière, conduit, chauffe-eau, poêle, cheminée, etc.) par un professionnel tous les ans avant l’hiver

Demandez-lui une « attestation d’entretien » qui prouve que l’appareil est bien entretenu et, pour l’installation d’une chaudière au gaz, une « attestation de conformité » qui prouve qu’elle est bien installée.

Utilisez vos appareils correctement :

  • si vous utilisez un poêle à bois, n’utilisez que du bois sans vernis ni peinture,
  • ne laissez pas votre moteur de voiture allumé dans le garage,
  • utilisez un chauffage d’appoint maximum 2 heures de suite et dans une pièce avec aération,
  • ne bouchez pas les ouvertures qui permettent à l’air de circuler (sous les portes, dans la cuisine, la salle de bain, etc.),
  • aérez chaque jour votre logement pendant au moins 10 minutes, même en hiver.

Que faire en cas de malaise ?

Dangers du monoxyde de carbone - urgence Si l’un de vos appareils de chauffage ou de cuisson est allumé et que vous ressentez les symptômes d’un malaise, il y a peut-être du monoxyde de carbone chez vous :
  • ouvrez les fenêtres et les portes,
  • arrêtez les appareils de chauffage et de cuisson,
  • sortez de chez vous.




En cas d’urgence

Appelez les secours :

18 : Pompiers
15 : Samu
114 : Secours personnes sourdes et malentendantes (sms/fax)
112 : Numéro d’urgence depuis un portable

Attendez l’accord des secours avant de rentrer chez vous.

En savoir plus

Posté le 05/10/2020