Préfecture de Police

backLa Musique des gardiens de la paix



Modifié le 03/12/2018

Créée en 1929, à la préfecture de police, la Musique des gardiens de la paix compte 122 musiciens. Découvrez cette formation musicale unique, composée d'un orchestre d'harmonie et d'une batterie-fanfare.


concert musique

Dirigée par un chef d'orchestre, assisté d'un chef-adjoint, cette musique professionnelle se produit régulièrement dans toute la France et à l'étranger.


La Musique des gardiens de la paix donne plus d'une centaine de concerts par an, à Paris, en région parisienne et en province.


Les membres de la Musique des gardiens de la paix doivent satisfaire aux épreuves de deux concours :


  • l'un de musicien, avec un recrutement au plus haut niveau des conservatoires nationaux,
  • l'autre de gardien de la paix.

La batterie fanfare


La batterie-fanfare de la Musique des gardiens de la paix est née en 1919. Composée de 40 musiciens, elle émane d'une tradition typiquement française qui se distingue par l'utilisation de cuivres «naturels», c'est-à-dire dépourvus des mécanismes de pistons. Ainsi, elle se compose de clairons, trompettes de cavalerie, cors de chasse, clairons basses, trompettes basses, contrebasses à vent, tambours et percussions.

musique_concert_fanfare

La batterie-fanfare représente un maillon essentiel dans la préservation d'une tradition française qui remonte à la Révolution. Initialement destinées à la ponctuation musicale des cérémonies protocolaires ou de manifestations de plein-air, les batteries-fanfares ont fait la conquête d'un nouveau public en offrant un répertoire riche et varié.


Sous la direction du tambour-major Jean-Jacques Charles , la batterie-fanfare de la Musique des gardiens de la paix propose un large éventail de styles, des compositeurs baroques à la musique de notre temps. Au travers de concerts en France et à l'étranger, d'enregistrements, d'émissions télévisées et radiodiffusées, la batterie-fanfare de la Musique des gardiens de la paix contribue au prestige de la préfecture de police et de la Ville de Paris, et tient à ce titre une place primordiale dans l'illustration musicale des fréquentes cérémonies officielles de la capitale et de sa couronne.

L’orchestre d’harmonie

La Musique des gardiens de la paix a pour vocation d'interpréter, à l'occasion de manifestations officielles et de concerts privés, des oeuvres tirées du patrimoine national et du répertoire international, mais également des œuvres de commande.

concert_musique_orchestre

La Musique : une origine bicentenaire

L'origine de la Musique des gardiens de la paix remonte à la constitution des formations de plein air, issues de la révolution française, puis utilisées dans le cadre des fêtes civiques de la capitale par les gardes françaises. A ce titre, les compositeurs Charles-Simon Catel (1773-1830) et François-Joseph Gossec (1734-1829) sont considérés comme les plus anciens promoteurs de notre formation.


Cependant, la naissance véritable de la Musique des gardiens de la paix remonte à la création de la préfecture de police. Le code pénal Napoléon prévoyait, lors des manifestations où l'emploi des armes s'avérait nécessaire, qu'un tambour interprète une batterie d'ordonnance, avant que le commissaire de police, ceint de son écharpe tricolore, ne fasse les sommations réglementaires.

De l'Union musicale du 7e district à la Musique des gardiens de la paix

C'est en 1919 que le brigadier Martin crée l'«Union musicale du 7e district», une association regroupant les musiciens des 18e et 19e arrondissements.


Le 31 mars 1929, à l'occasion du centenaire du corps des gardiens de la paix, le préfet Jean Chiappe officialise l'Union musicale sous l'appellation de Musique des gardiens de la paix, dirigée par Jules Bleu puis Denis Roussel.


La guerre dissout l'orchestre qui se reforme en 1942. A cette date, la Musique des gardiens de la paix est la seule formation musicale officielle à Paris. Elle crée son propre réseau de résistance, sous la responsabilité d'André Houillier (clarinette basse), et paie un lourd tribut : trois musiciens, Georges Prévôt (tuba), Philippe Chevrier (tuba) et Philippe Sitterlin (clairon) sont fusillés ou morts en déportation.


Le 24 août 1944, la Musique des gardiens de la paix a le privilège de faire renaître, dans la cour d'honneur de la préfecture de police, la Marseillaise, interdite pendant quatre longues années, hommage rendu par le général De Gaulle aux héroïques combattants de la préfecture de police.

Une réputation d'excellence

A l'issue de la guerre, la Musique des gardiens de la paix reprend ses activités sous la direction de Félix Coulibeuf, jusqu'en 1954.
De 1954 à 1999 se succéderont les chefs de musique : Désiré Dondeyne, Claude Pichaureau, François Boulanger et Louis Tillet.
En 2000, François Carry est chargé de la direction de la formation par intérim, assisté de Jean-Jacques Charles, tambour-major.
La Musique des gardiens de la paix a été placée sous la direction de Philippe Ferro de décembre 2000 à mars 2008, puis de 2008 à 2011 sous la direction de Pierre Walter, assisté de Pascale Jeandroz.

Jean-Jacques Charles assure la direction par intérim à partir de 2012 jusqu'à la nomination de Gildas Harnois en juillet 2014.


En dehors des cérémonies officielles et protocolaires, la Musique des gardiens de la paix prête son concours lors des grandes manifestations musicales dans différents lieux de la capitale (Salle Pleyel, cathédrale Notre-Dame, l'UNESCO, le Palais des Congrès, le Cirque d'Hiver, les églises Saint-Roch, Saint-Médard, Saint-Marcel, La Madeleine, Saint-Germain des Prés, Saint-Louis des Invalides, etc.), anime les parcs et jardins de la Ville de Paris (Bagatelle, Montsouris, etc.) ainsi que le jardin du Luxembourg, donne des concerts prestigieux tant en France (Festival Berlioz à la Côte Saint André; Festival du Havre) qu'à l'étranger (Ludwigshafen, Vienne, Luxembourg, Italie, Japon, etc.), participe également à des animations musicales en milieu scolaire.


Son vaste répertoire, riche de plusieurs siècles de musique, s'ouvre également à la création d'œuvres contemporaines.
La Musique des gardiens de la paix peut s'enorgueillir de compter de nombreuses prestations enregistrées au disque, à la radio et à la télévision. Elle a reçu de multiples prix dont ceux de l'Académie Charles Cros et de l'Académie du disque français.

Des chefs de haut niveau

Gildas HARNOIS : chef de la musique des gardiens de la paix

Gildas harnois

Originaire d’Orléans, Gildas Harnois est flûtiste et organiste de formation.
Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en analyse et direction d’orchestre, il a été également étudiant à la Hochschule de Vienne.


Lauréat du concours de Jeune chef d’orchestre organisé par l’Orchestre de Chambre de Zurich
Gildas Harnois a dirigé l’Orchestre symphonique de Lituanie, l’Orchestre de Chambre d’Auvergne, l’Orchestre de Chambre de Zurich, l’Orchestre du Festival d’automne de Düsseldorf, un ensemble de l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre d’Harmonie de la Région Centre, l’Orchestre des Lauréats des CNSM…



Il crée en 1998 l'Orchestre du Chapitre, orchestre de chambre orléanais aux programmes éclectiques, régulièrement soutenu par les institutions régionales et nationales. Il s’investit également auprès d’ensembles aux répertoires variés tel qu’ExoBrass, brass band tourangeau avec lequel il a enregistré deux albums ExoBrass et Libretto.



Lauréat du Concours National des Jeunes Organistes à Saint Germain des fossés en 2000, il est organiste titulaire de la cathédrale Sainte-Croix d'Orléans depuis 1997 et se produit comme concertiste dans diverses formations, s’associant à des cuivres, des instruments traditionnels ou encore des percussions dans des programmes remarqués.



Gildas Harnois a été responsable des classes d’orchestres, professeur de musique de chambre et de direction d'orchestre au Conservatoire de Tours de 2005 à 2014.



Gildas Harnois a pris ses fonctions de Chef de la Musique des gardiens de la paix le 1er juillet 2014.


Jean-Jacques CHARLES : Compositeur et chef de musique en second

tambour_major_batterie_fanfare

Né à Paris, Jean-Jacques Charles est originaire de la région Nord-Pas-de-Calais, berceau de la musique d'Harmonie et de Fanfare. C'est son arrière grand-père, ouvrier mineur, qui le premier étudie la musique. La tradition familiale se perpétue mais c'est son père – clarinettiste – qui le premier entame une carrière professionnelle. Jean-Jacques Charles transmet à son tour cette passion à ses enfants...


Bien entouré, c'est à l’École Nationale de Musique de Créteil que Jean-Jacques Charles entreprend ses études musicales. Il obtient des premiers prix en trombone, musique de chambre, jazz (composition, arrangement et orchestration), écriture classique (harmonie, fugue, contrepoint). Il y étudie également le violon alto. Il est ensuite reçu au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient un premier prix à l'unanimité en musique de chambre.


Dès lors, il entreprend une carrière tournée essentiellement vers l'enseignement et la direction musicale tout en se produisant dans diverses formations allant du classique au jazz, en passant par la musique contemporaine. Petit à petit, il restreint ses activités d'enseignement au bénéfice de la direction, de la composition et de l'orchestration dans des domaines très divers, de la scène à l'écran. Son talent a été notamment remarqué par la critique à la parution des albums de Mylène Farmer «les mots»  et «avant que l'ombre» , ainsi que l'album d'Alizée «mes courants électriques» .


Il est également titulaire du Certificat d'Aptitude aux fonctions de Professeur chargé de direction. Occupant depuis 1993 les fonctions de Tambour-Major de la Musique des Gardiens de la Paix de la Préfecture de Police, il y a développé un répertoire propre à la Batterie Fanfare. Ses qualités d'arrangeur font que les travaux d'orchestration et d'adaptation, que se soit pour l'orchestre d'harmonie ou la batterie fanfare, lui sont confiés.



Jean-Jacques Charles prend la direction de la formation par intérim de 2012 à 2014.

La discographie

La Musique des gardiens de la paix a effectué de nombreux enregistrements, notamment d'oeuvres contemporaines française.
Elle a obtenu de hautes récompenses:
  • Grand Prix de l'Académie Charles Cros;
  • Grand Prix de l'Académie du disque français


  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix

  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix

  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix

  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix

  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix

  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix

  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix

  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix

  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix

  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix

  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix

  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix

  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix

  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix

  • La Musique des gardiens de la paix

    La Musique des gardiens de la paix




Programme des concerts

DÉCEMBRE

  • MARDI 4 DÉCEMBRE A 20h00

En partenariat avec le Conservatoire de musique
Orchestre d‘harmonie
Direction : Jean-Jacques Charles
Auditorium du Conservatoire
25 Rue de la Reine Henriette
92700 Colombes


Programme :

  • La vida breve, interlude et danse (Manuel De FALLA)
  • Vestales (Jean-Jacques CHARLES)
  • Barthélemy Jusselme, tuba
  • Hedda (Laurie JOHNSON)
  • Quand le sage montre la lune (Jean-Jacques CHARLES)
  • Asimbonanga (Johnny CLEGG)
  • Biga (Serge LUC)
  • Magnetic Love (Mike MAINIERI)
  • Ludovic Molin, saxophone électronique
  • Ouverture "The Cowboys" (John WILLIAMS)

  • JEUDI 13 DÉCEMBRE A 20h00

Concert au profit de l‘association Enfant – Cancer Santé“
Orchestre d‘harmonie
Direction : Jean-Jacques Charles
Théâtre du Garde-Chasse
181 bis Rue de Paris
93260 Les Lilas
Tarifs : 20,50€ - réduit 16€ - super réduit 9€ - groupes 13€
Réservations : 01 43 60 41 89


Programme :

  • Mon oncle (François Barcellini)
  • Huit et demi (Nino Rota)
  • Les brigades du Tigre (Claude Bolling)
  • Le avventure di Pinocchio (Fiorenzo Carpi)
  • Libertango (Astor Piazzola)
  • Ciao Trenet, medley (Charles Trénet)
  • Automne (Francine Cokenpot)

- Avec Nadia IDAMAR, chanteuse
- Quizas, quizas, quizas (Osvaldo Farrès)
- Besame mucho (Consuelo Velàsquez)
- My funny valentine (Richard Rodgers et Lorenz Hart)
- Gentle Rain (Luis Bonfa)
- Le blues du business man (Michel Berger, Luc Plamondon)


JANVIER 2019

  • SAMEDI 12 JANVIER A 19h00

Orchestre d‘harmonie
Direction : Gildas Harnois
Auditorium du Conservatoire National
Supérieur de Musique de Paris
avec la participation des étudiants du CNSM



- Rémi Joussemet, Victor Meignal, trompett­es
- Camille Jody, cor
- Félix Bacik, trombone
- Jean-Baptiste Renaux, tuba
- Florestan Mosser, tuba
- Oeuvres de Naude, Hervé, Charles, Cholet, Lys


Programme :

French Jazz !

  • Let us tell a jazz story (Jean-Claude Naude)
  • Funky people (Antoine Hervé)
  • Cristal (Jean-Jacques Charles)
  • Gibraltar (Jean-Jacques Cholet)
  • Sacré journée (Marc Lys)

Entrée libre - réservation : musique-gpx[@]interieur.gouv.fr


  • MARDI 15 JANVIER A 19h30

Quintette à vents de l‘orchestre d‘harmonie
Auditorium du Conservatoire de musique
4 Avenue Jules Michelet,
95250 Beauchamp


MARS

  • VENDREDI 22 MARS A 20h30

En partenariat avec le Conservatoire de musique
Orchestre d‘harmonie - Direction : Jean-Jacques Charles
Salle Pablo Neruda
8 Avenue du Président Salvador Allende
93000 Bobigny


  • VENDREDI 29 MARS A 20h00

En partenariat avec le Conservatoire de musique
Orchestre d‘harmonie - Direction : Gildas Harnois
Auditorium du Conservatoire Paul Dukas
51 rue Jorge Semprùn
75012 Paris


  • SAMEDI 30 MARS A 19h00

En partenariat avec le Conservatoire de musique
Orchestre d‘harmonie - Direction : Jean-Jacques Charles
Espace Louis Lumière
6 Avenue de Lattre de Tassigny
93800 Épinay-sur-Seine


AVRIL

  • VENDREDI 5 AVRIL A 20h30

Orchestre d‘harmonie - Direction : Jean-Jacques Charles
Espace culturel du Parc
120 Rue Sadi Carnot
93700 Drancy


  • SAMEDI 13 AVRIL A 15h00 ET 20h30

Orchestre d‘harmonie - Direction : Gildas Harnois
Théâtre 13e art - centre commercial Italie 2
Place d’Italie 75013 Paris
Réservations : 01 53 31 13 13 ou billetterie[@]le13emeart.com


  • VENDREDI 19 AVRIL A 20h30

Orchestre d‘harmonie - Direction : Jean-Jacques Charles
Théâtre des Deux-Rives
107 rue de Paris
94220 Charenton-le-Pont


MAI

  • DIMANCHE 5 MAI A 17h30

Les heures musicales du Val de Grâce
Musiciens de l'orchestre d' harmonie - direction : Gildas Harnois
Orchestre à cordes de la Garde républicaine - direction Sébastien Billard
Chapelle du Val de Grâce
1 Place Alphonse Laveran
75005 Paris
75e anniversaire de la libération de Paris


  • SAMEDI 18 MAI A 16h00

Orchestre d‘harmonie
Direction : Gildas Harnois
Auditorium Marcel Landowski
Conservatoire à Rayonnement Régional
14, rue de Madrid
75008 Paris


Programme :

  • BEFFA, Mémorial (création)
  • CALMEL, Call of Cthulhu , concerto pour quatuor de cors et orchestre à vent
  • AULIO, Aquila non capit muscas (création)
  • KOSMICKI, les maîtres sorciers (création)


  • DIMANCHE 19 MAI APRÈS-MIDI (HORAIRE A DÉFINIR)

Batterie-Fanfare - direction : Laurent Douvre
Église de l'Immaculée Conception
34, rue du Rendez-vous 75012 Paris


  • SAMEDI 25 MAI A 15h00 ET 20h45

Batterie-Fanfare - direction : Jean-Jacques Charles / Laurent Douvre
Théâtre de la Fleuriaye
30 Boulevard Ampère
44470 Carquefou


  • MARDI 28 MAI A 20h00

Orchestre d‘harmonie - Direction : Gildas Harnois
Centre culturel Cyrano de Bergerac
Place du général Leclerc
95110 Sannois

Bernstein, Gershwin, Legrand


JUIN

  • MARDI 11 JUIN A 20h00

Sainte-Chapelle - 8 boulevard du Palais Paris 4e


  • JEUDI 13 JUIN A 20h30

Église Saint-Roch
296 Rue Saint-Honoré
75001 Paris

Ensemble à vents de l‘orchestre d‘harmonie
Direction : Gildas Harnois
Programme : sérénades pour instruments à vent de Richard Strauss


Contacts

Pour contacter la Musique des gardiens de la paix :

  • Musique des gardiens de la paix
    Relations extérieures
    79 avenue Philippe Auguste
    75011 Paris
  • Tél : 01 53 71 61 80

Ecrivez-nous